Confiserie du temps des fêtes: Puppy chow ????

Oui, J’ai 31 ans et je suis abonnée à la chaîne de Missglamorazzi sur Youtube…. Des fois, on a besoin d’un peut de girliness de la part d’une jeune vingtenaire dans sa vie!

Enfin, Ingrid (la Miss en question) a décidé de faire une vidéo DIY tous les jorus de décembre jusqu’à Noël, et bien que faire des boules de Noël avec des ampoules ne m’attirent pas énormément, d’autres idées, comme ses petites recettes faciles, me mettent définitivement dans un mood de DIY moi-même. J’ai ainsi découvert les Puppy chow, une confiserie faite à partir de céréales(?) , de chocolat et de sucre. Suis-je la seule à ne pas connaître les Puppy chow???? Où fus-je toutes ces années?!?!?! Une petite recette qui prend un gros 5 minutes à faire en prenant son temps, et ça fait un joli petit pot de cossins à grignoter un soir d’hiver.

Puppy chow à moi

Je vous mets le lien pour sa vidéo avec ingrédients et explications et tout et tout. En photo mes ingrédients à moi. Bon appétit!

IMG_0956

Magasinage du temps des fêtes au Marché Casse-Noisette

Nous sommes allés au Marché Casse-Noisette au Palais des Congrès hier. Pas tout à fait ce à quoi on s’attendait…. on s’imaginait quelque chose de plus type, avec des marrons grillés vendus en cornet, un petit kiosque de vin chaud, un lutin racontant des histoires aux enfants… Mais c’était plutôt un foire commerciale comme on peut en voir tout au long de l’année avec des décos de Noël. Bon. Agréable après-midi quand même, et j’ai pu faire quelques achats et comlété quelques cadeaux!

Liens pour les commerçants mentionnés:

Omerto – vin de tomate

DouceSoeur – chocolats

La maison du Macaron

Sweet Isabelle – sablés et cupcakes (biscuit en forme de sapin dans mes achats)

Chocolaterie RockyMountain  (cuillérées pour chocolat chaud dans mes achats)

IMG_0895

Maintenant j’ai le droit de me mettre dans le temps des fêtes… Gâteaux aux fruits confits

Bon, 1er décembre passé, je me donne la permission de me mettre à la musique et mes films de Noël. Une petite règle personnelle pour rendre cette période un peu plus spéciale et un peu moins tapante…

Ça fait des siècles (ou quelques années) que je me dis à chaque automne que je dois préparer mes gâteaux aux fruits. Est-ce qu’il y a encore quelqu’un qui aime ça, des gâteaux aux fruits? Boh! Je m’en fous bien, bien que ça fait quand même des siècles que je n’en fais pas…. Et ben j’ai attendu jusqu’à cette semaine… je suis bien en retard, mais vous savez comment je compense? Avec ben du brandy! Hehe… sans blague, je les ai préparé et je vais effectivement les badigeonner profusément et presque quotidiennement de brandy et ils seront prêts et délicieux et, ha, juste pour moi arrivé Noël.

J’ai pris cette recette dans un atelier de cuisine du temps des fêtes aux Touilleurs il y a quelques années, un petit cours que ma mère, mes tantes et moi avions pris. J’ai bien entendu modifié la recette à mon goût, mais je trouve les proprotions parfaites pour deux gâteaux format moule à pain, pas trop, mais juste assez pour me satisfaire!

Préparation du gâteau

Ingrédients (pour ma version à moi)

225 g de beurre

420 g de sucre brun

175 ml de sirop d’érable

1 orange, jus et zeste

1 citron, jus et zeste

150 ml de Brandy

450 g de farine

1 c. à thé de poudre à pâte

1/2 c. à thé de bicarbonate de soude

1/4 c. à thé de sel

1 c. à thé de cannelle

1 c. à thé de muscade

1/2 c. à thé de clou de girofle

1 kg de fruits confits ou secs (canneberges, abricots, pruneaux, dates, raisins, ananas, cerise, agrumes…)

200 g de noix de grenoble

 

En général je fais mariner les fruits dans un peu de brandy à l’avance (24h). Four à 300 F.

Mixer dans un bol le beurre et le sucre. De l’autre côté, ingrédients secs. Quand le mélange de beurre est bien mélangé, ajouter le sirop et les zestes. Bien mélanger puis ajouter le jus et le brandy (j’essaie d’enlever un tantinet de brandy si j’ai véritablement fait mariner les fruits dans l’alcool) en alternant avec les ingrédients secs. On ajoute les fruits et les noix à la fin.

On cuit 2 heures si on chosit 4 petits moules, 2,5-3 heures pour deux moules à pain, 3 heures pour un énorme moule bundt. Mais, toujours, vérifier avec un cure dent. Si ça devient trop foncé au four, on couvre d’un papier alu.

Après tout ça, pour la conservation, un coton fromage, des couches et des couches, une boite, et on badigeonne de brandy une fois de temps en temps.

Pourrais-je attendre jusqu’à Noël… qui sait?

Gâteaux aux fruits confits