Projet 333 – Garde-robe minimaliste – Pensées de fin de parcours

Au début de l’été, dans ce vent de ménage et de désencombrement, j’ai décidé de me mettre au défi en réduisant ma garde-robe d’été à 33 morceaux pour les 3 mois à venir (juin, juillet et août). Il s’agit d’un défi personnel que plusieurs s’imposent depuis quelques années, selon les saisons, avec ces capsule wardrobes et je ne sais plus. L’idée est non seulement de se départir de ce que nous n’utilisons plus, mais également de devenir plus créatif avec peu, redécouvrir notre style et s’assumer avec moins.

J’ai commencé ce projet le 1er juin en choisissant soigneusement mes morceaux pour une saison qui, au Québec, peut en contenir quatre. Dans mes voyages pour le boulot (boulot que j’ai quitté d’ailleurs, mais on en reparlera une autre fois), je me faisais une obligation d’en apporter le moins possible, pour pouvoir, évidemment, revenir la valise pleine de tissus, masques, livres et autres babioles congolaises et autres.

Une chose qui m’a aidé est que je m’en fous un peu de mon apparence… pas totalement, mais quand même, plus que la moyenne des femmes on dirait. Sortir trois fois avec le même ensemble dans la semaine ne me dérange pas du tout, mais devoir relaver constamment les mêmes trucs, si. Chacun son truc. J’ai donc avancé le plus rationnellement possible, en m’assurant de pouvoir assumer toutes les températures et situations possibles. Si on s’en tien aux règles énoncées ici, mais qu’on peut bien jeter par la fenêtre, on inclut les accessoires, chaussures, sac à main, foulards, vêtements d’extérieur, bijoux (sauf alliances), mais pas les vêtements de sport, la lingerie. Vous pouvez lire le tout, en anglais, ici. De mon côté, je n’ai pas inclus les articles de sport, un imperméable ou un manteau car on ne sait jamais dans ce pays ce que ça va donner.

  • un jean long
  • un pantalon long plus propre, en pensant surtout au travail, bleu, pour la folie
  • une jupe longue fleurie
  • deux shorts
  • sept robes (j’aurais peut-être plus en laisser tomber une ou deux… mais j’aime bien les robes!)
  • deux cardigans (un gris pale, long, un crème, plus propre)
  • deux chandails à manches mi-longues
  • deux T-shirts
  • deux camisoles, une sport en coton, une plus propre
  • un chemisier blanc
  • un chandail à manche longue blanc
  • un châle
  • une paire de “gougoune”, une sandale et une chaussure fermée
  • deux sac à main (un en toile pour les journées plus relaxes)
  • quatre paires de boucles d’oreilles
  • lunettes de soleil
Garde-robe 33 morceaux
Garde-robe 33 morceaux

Je crois avoir bien choisi mes morceaux: une garde-robe très simple, avec rien de chic ou de démesurée. On conseille en ligne, dans certains articles, un item WOW qui nous fait sentir je ne sais trop comment. Mais ça ne fait pas partie de ma vie ça, mon wow, ce sont mes boucles d’oreilles Ghostbusters et mes ongles peinturlurés et c’est bien comme ça.

Après trois mois, je crois être convertie. J’ai vraiment adoré la simplicité de mes matins à n’avoir presque aucun choix devant moi pour mon habillement. Pour certains, ce sera la débrouillardise à se réinventer à chaque fois, mais pour moi, l’absence du casse-tête de démêler ce qui va ensemble, ce qui est propre, ce qui convient reste le plus gros atout d’un projet du genre. Les avantages se résument ainsi:

  • Je crois avoir gagné énormément de temps le matin avec cette menue sélection vestimentaire. Que deux variables, le temps et l’activité!
  • J’ai usé plusieurs morceaux dont je peux maintenant me départir sans regret: ils ont donné tout ce qu’ils avaient à donner et je peux les mettre de côté en sachant que mon argent n’a pas été perdu.
  • Bien que ce ne soit pas ma grande force, j’ai quand même tenté de combiner mes habits différemment pour soit convenir à la température ou varier ma tenue d’un jour à l’autre en ne changeant qu’un morceau: je n’avais pas nécessairement choisi mes items en fonction de cela, mais c’est tout de même un exercice qui a été intéressant.
  • J’ai été beaucoup plus régulière dans mes lavages et mon entretien de mes habits; une bonne chose, facilitée lorsque le nombre de morceaux à entretenir est réduit…
  • Faire mes valises pour un voyage à San Francisco ou une fin de semaine? En moins de 5 minutes, ma valise est faite. Aucune question ne se pose car… aucune question ne se pose!

Je m’embarque donc pour l’automne, avec une petite transition de début septembre où je continue d’utiliser ma garde-robe d’été. Encore une fois, la température extrêmement variable du Québec rendait une garde-robe unique pour septembre, octobre et novembre un peu difficile. Il me reste quelques jours pour réfléchir et décider: mon faible, les boucles d’oreilles, me donnent du fil à retordre pour rester dans la limite des 33 pièces.

En attendant, on s’inspire des autres:

L’original Project 333 de Be More with Less

Light by Coco et ses capsule wardrobes

Une garde-robe réduite et tout le processus de sélection avec Our Little Apartment